Monsieur R. victime d’un accident de la circulation en 2011

J’ai été victime d’un accident de la circulation. J’ai confié mon dossier à Maître Léon qui a fait preuve de disponibilité, d’empathie et de sérieux dans le traitement de mon dossier. Elle m’a permis d’obtenir réparation de mon préjudice et je l’en remercie vivement.

Dans les faits, la victime se trouvait dans son véhicule quand elle fut percutée à l’arrière par un autre véhicule et percuta à son tour un troisième véhicule se trouvant devant elle.

A la suite d’une expertise amiable, les conclusions médicales légales suivantes ont été rendues :

– Arrêt total des activités professionnelles du 10/02/2011 au 11/04/2012.

– Périodes de déficit fonctionnel temporaire :

  • Total du 10/02/2011 au 11/02/2011,
  • Partiel à 35% du 12/02/2011 au 12/04/2011,
  • Partiel à 15% du 13/04/2011 au 11/047/2012.

Date de consolidation : 11/04/2012.

Déficit fonctionnel permanent : 6%.

Souffrances endurées : 3/7.

Préjudice esthétique : 1/7.

Il y a lieu de retenir un préjudice professionnel, le patient ayant été déclaré inapte à son travail.

Il y a lieu de retenir un préjudice d’agrément, le patient n’ayant pas repris la moto routière et le VTT.

Monsieur R a pu obtenir une indemnisation de 233 732 euros.